Le N°1 "Cosmogonies & genèses" est paru
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Mode de publicité / communication / recrutement
Mar 01 Aoû 2017, 09:24 par Ikuko195

» Appel à textes dragons = où on en est ?
Sam 29 Juil 2017, 14:42 par Séléné.C

» Appel thématique "dragons et serpents monstrueux"
Sam 15 Juil 2017, 08:12 par Séléné.C

» Proposition de "jour de réunion"
Ven 31 Mar 2017, 20:24 par Séléné.C

» Appel à créations "Dragons & serpents monstreueux" = liste de liens
Jeu 02 Mar 2017, 08:58 par Séléné.C

» Reorganisation 2017 du forum
Lun 27 Fév 2017, 09:18 par Admin

» [ blog ] Textes sélénites
Jeu 23 Fév 2017, 09:04 par Séléné.C

» [ blog ] Ma harpe aux légendes
Mer 22 Fév 2017, 10:50 par Séléné.C

» Etalages = dans quelles conditions poser le sien ?
Jeu 16 Fév 2017, 12:08 par Admin

» Thème du forum
Ven 03 Fév 2017, 16:13 par Admin

» Présentation d'extrarox
Jeu 02 Fév 2017, 06:18 par extrarox

» Janvier 2017 = secteur "renseignements" en travaux
Mar 31 Jan 2017, 15:15 par Admin

» [Blog] Aspect du blog
Mar 31 Jan 2017, 11:11 par Admin

» Braintorming = L'oeuf ou la poule ?
Ven 27 Jan 2017, 18:45 par extrarox

» Année du Serpent, du Cheval, de la Chèvre, du Singe, etc.
Jeu 26 Jan 2017, 11:07 par Séléné.C

Image hébergée par servimg.com
Appel à création

Conditions de soumission
pour le fanzine .

Posez vos questions au "guichet de renseignement".

2017-Gazette-Dragons-Texte-160

2017 : Texte & Illustrations
draconiens.

Texte de l'appel à création ICI

*
Délais:
Textes : fin juillet
Illustrations : fin octobre

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Ven 09 Jan 2015, 23:01

[Vue Moderne] Hermès et sa progéniture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Vue Moderne] Hermès et sa progéniture

Message  Séléné.C le Lun 19 Aoû 2013, 14:06

De la naissance d'Hermès aux prémices de la guerre la plus connue de toute la mythologie...

Ceci est une histoire parue sur mon blog il y a deux ans en mini-feuilleton de trois épisodes.
Je la posterai ici en un plus grand nombre de fois, mais en intercalant des explications, car malgré son ton léger (le premier qui me dit que c'est trop sérieux, je pleure, na!!!) elle est inspirée directement de la mythologie grecque.




Pour lire d'ores et déjà l'histoire en son entier, c'est par là =
http://driseoc.canalblog.com/tag/ti-malin
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Naissance d'Hermès

Message  Séléné.C le Lun 19 Aoû 2013, 14:38

Comme vous le savez sans doute, le messager des dieux est tellement roublard et tellement vif-argent que le jour même de sa naissance, il a volé un troupeau à un de ses frères et la journée n'étant pas encore finie, tué une tortue pour la transformer en instrument de musique. Ca n'était d'ailleurs pas une mauvaise idée, car l'objet séduisit tellement le grand frère qu'il en renonça tout à la fois à sa colère d'avoir été ridiculisé par ce morveux et à sa volonté de récupérer ses boeufs.

Quand à Zeus, père des deux belligérants et juge du tribunal divin qui fut appelé à se réunir en cette mémorable journée mais pour se trouver aussitôt dessaisi de l'affaire... Hé bien, le grand Zeus, tout cela l'ayant divinement amusé, il octroya au délinquant juvénile la précieuse charge d'être son ambassadeur dans les situations difficiles. Certains trouveront peut-être la punition légère, mais quoi ? Un enfant encore dans les langes, il n'allait tout de même pas lui balancer sa foudre à la figure !

Hermès grandit donc joyeux et insouciant, farceur plus souvent qu'à ses heures et sans négliger, à l'exemple de son père, de séduire quelques mortelles ici et là sur son passage. On pourrait dire, finalement, qu'il menait une vie de fils-à-papa... Et lequel, nom d'une foudre ! En plus de ça, il avait pour grands frères Arès et Apollon... Et je vous prie de croire que deux frangins divins capable de se disputer pour la femme d'un troisième de leurs frères, c'en est des avec lesquels il faudrait voir à compter avec !

C'est bien simple : Hermès, on lui aurait donné la jolie Hébé en mariage... Hé bé, il aurait pas voulu. En ce temps-là, c'était elle qui réglait les détails des banquets sur l'Olympe, y compris les plans de table... Et cette pauvre Hébé, vous savez, elle est pleine de bonne volonté, mais elle n'arrive pas toujours à faire des miracles. Elle ne sait pas y aller franchement et dire les choses comme elles sont. Alors vous imaginez un peu si elle avait eu l'occasion de se faire aider par Hermès ? Non... Non... Les banquets, d'accord, mais à condition de ne pas se demander comment il se fait que tout se passe bien ni si tout va bien se passer.



Explications
Hermès est fils de Zeus et de la nymphe Maia. Il est né dans une grotte discrète, loin des remous de l'Olympe et de la jalousie d'Héra. Petites fleurs, gentils oiseaux, et tout ça. L'endroit le plus tranquille qu'on puisse imaginer... Trop tranquille, sans doute, car profitant d'un instant d'inattention, le nouveau-né s'échappe de son couffin et... La suite est racontée ci-dessus.
Tout ça le jour même de sa naissance, hein !
Apollon est lui aussi fils de Zeus. Il a bénéficié, pour sa naissance, de circonstances moins paisibles, son père ayant cru bon de changer sa mère en louve afin de la cacher à sa femme, Héra (non pas celle d'Apollon, celle de Zeus). Il se la joue, ici "divin bouvier"... Ca n'est pas la seule légende où on le trouve lié aux boeufs, mais pour le coup, ça n'est pas à son honneur. D'un autre côté, il se trouve peut-être gagnant dans l'affaire, car enfin, sans cette fameuse Lyre, serait-il devenu le dieu des arts et de la musique ?
Petit détail comme ça = le "vif-argent" est un métal liquide qui glisse très rapidement entre les doigts quand on essaye de le saisir. On le nomme plus couramment "mercure"...
Il est mentionné ici une querelle entre Apollon et Arès... Une banale affaire de fesses, pourrait-on dire, un vaudeville olympien. Ajoutons seulement qu'Héphaïstos (ici dans le rôle du cocu et non celui du forgeron) montra à cette occasion qu'il savait manier le filet aussi bien que le marteau.
Hébé... Fille de Zeus, elle aussi, et de sa femme, Héra. Malgré sa position de princesse olympienne, Hébé est une déesse très discrète qui intervient rarement dans les légendes. Déesse de la jeunesse, elle fut en d'autres temps chargée de servir l'Ambroisie sur l'Olympe. On la dit aussi très belle. Je n'ai pas été très gentille avec elle, mais bon, c'était plus fort que moi... Je n'arrive pas à me l'imaginer autrement que comme une "potiche". A moins que la puissante personnalité de sa soeur Athéna ne la rende hyper-timide ? L'un n'exclut pas l'autre...


Bon... Déjà là j'ai l'impression d'avoir évoqué d'autres histoires qui pourraient être reprises sur le même ton !
Plus sérieusement... Si vous avez des questions, des critiques, des avis, des compléments d'information, etc...
Wink  A vos claviers !
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Hermès, Apollon et Chioné

Message  Séléné.C le Sam 24 Aoû 2013, 08:46

Le jouvenceau divin aux pieds ailés était donc libre comme l'air en dehors de ses heures de service, c'est à dire la plupart du temps. Ce jour-là, il avait employé une partie de ce temps à aller rendre visite à sa mère, la nymphe Maia, sur le mont Cyllène. C'est important d'aller de temps en temps rassurer une maman qui s'inquiète de savoir si son divin rejeton ne s'est pas fait taper dessus par un méchant géant et s'il ne devrait pas mettre une petite laine parce qu'il fait frais le soir quand on vole en altitude.

Là-dessus, voilà que notre promeneur des nuages s'avise d'une jolie nana, là, tout en bas. Aussi sec, le voilà qui plonge pour voir ça de plus près. Les ailes de son pétase perdent quelques plumes pendant le piqué. Celles de ses sandales en perdent au moment où il rétablit in extrémis la situation au ras du sol. Il en sera quitte pour une visite à grand frangin Héphaïstos. De toutes façons, faut qu'il aille lui demander d'activer la fabrication des foudres parce que Zeus en consomme beaucoup en été.

Pour le moment, problème...
Hermès vient de réaliser qu'il n'est pas seul sur le coup. Apollon, le grand-frangin avec qui il s'est pris de bec pour la première fois le jour même de sa naissance avant de se réconcilier copain comme cochons également dans cette même journée... Une histoire de lyre, si y se sont réconcilés. Il est comme ça, grand-frangin Apollon. Dès que ça fait des jolis bruits ou des jolies couleurs, il adore... Enfin bref... Le grand dadais de grand-frangin, il est déjà là.

Mais bien qu'arrivé le premier, Apollon n'est pas pressé. Il attend que la demoiselle aille dormir.

Voilà bien des manières ! On est un dieu, ou bien on ne l'est pas ! Hermès endort la fille.

Gageons que tout là haut, sur son Olympe, Zeus se régale malgré les jérémiades d'Héra à propos des amis de Dionysos qui ont encore saccagé les jardins en faisant pousser du lierre partout. Le pauvre a raison de rire... Qui sait si Eos, déesse de l'aurore, ne profitera pas du prochain banquet pour demander des dommages et intérêts pour son arrière-petite-fille ? Hermès devrait s'en tirer mieux qu'Apollon, surtout si la rubrique potineuse du Olymp'Gazet' a raison à propos de Céphale. En même temps...

En même temps, rien du tout. Le cerveau gigantesque et surpuissant du roi des dieux n'a jamais été doué avec la généalogie. Hermès se souciera peut-être un jour d'être à la fois le père et l'arrière-arrière-grand-père du petit Autolycos, mais lui, Zeus, il s'en s'en balance, il s'en tape, il s'en contrefiche.

Suite à cette rencontre, la belle Chioné a mis au monde deux enfants. Elle y a aussi trouvé une occasion d'être très fière... Car tout de même, il n'est pas donné à la première mortelle venue d'avoir été aimée par deux dieux ! Artémis, qu'elle a offensée, se charge de lui rappeler ce que signifie "être mortelle".




Maia = la nymphe Maia, qui vit avec d'autres nymphes sur le mont Cyllène est mère d'Hermès... Mais il n'est nullement mythologique qu'elle dise à son rejeton de mettre un pull-over quand Zeus l'envoie en mission. Par contre, les auteurs antiques (je pense en particulier aux comédies d'Aristophane) ayant donné une vision très humaine des dieux, il n'est pas dit que ce détail aurait déplu dans l'Antiquité.
Géant= Les géants sont nés de Gaia (la Terre), comme les titans (dont sont issus les dieux), mais elle les a engendrés seule, sans Ouranos (le Ciel). Ce ne sont pas forcément des ennemis des dieux, mais ils sont tous dotés d'une force... Heu.... Cosmique ? Hermès, au contraire, s'il est le plus rusé des dieux, n'est pas précisément réputé pour ses muscles...
Pétase, sandales, ailes, etc. = bien qu'elle soit un peu acrobatique, j'ai glissé ici une description sommaire de l'équipement divin d'Hermès. Le pétase : son chapeau ailé (pour certains, symbole de son esprit rapide, son intelligence). Les sandales également ailées, symboles de sa rapidité. Pourquoi n'ai-je pas ajouté le caducée (bâton aux deux serpents) ? Parce que, le jour où j'ai écrit ça, je me suis gardé la possibilité de raconter les circonstances en lesquelles ce bâton fut créé... Le bâton en question est symbole de diplomatie, parce qu'Hermès s'est interposé entre deux serpents qui voulaient se battre, et il est également devenu symbole médical (cette deuxième fonction symbolique ayant effacé la première) .
Héphaïstos = Est-il chargé de l'entretient du pétase et des sandales d'Hermès ? Je n'en sais fichtre rien... Mais c'est lui qui fabrique ou répare pratiquement tout le matériel de pratiquement tous les dieux. Il est réputé "forgeron" (un chapeau et des sandales, ça n'est pas de la forge!). Mais peut-être faut-il le voir comme un cousin mythologique du Lug des celtes, qui est "polytechnicien", c'est à dire maître de toutes les techniques. Bref... Si vous voyez un meilleur réparateur pour le pétase et les sandales d'Hermès, faites signe ! Il en sera sûrement enchanté...
Zeus = n'a rien à faire dans cette histoire... Mais de la même façon que dans l'Illiade il regarde tout sans rien faire depuis l'Olympe, n'est-ce pas ? Et puis, c'est le père des deux zigotos Apollon et Hermès, quand même... Tel père tel fils ?
Dionysos = le lierre est plante de Dionysos... Ca m'a amusée d'imaginer le cortège Bacchique venant faire pousser des plantes partout dans les couloirs, sous le nez de cette bonne ménagère que doit être Héra.
Eos = Là, ça devient compliqué... La pauvre Chioné, mentionnée dans ce bout de texte, est fille d'un nommé Dédalion, lui-même fils d'Eosphoros, lui-même fils de la déesse Eos (l'Aurore). La généalogie est toujours très complexe, dans la mythologie grecque... Et pas que grecque, d'ailleurs!
Céphale = Fils d'Hermès, père d'Eosphoros (quand je vous dis que la généalogie mythologique, c'est complexe...)
Artémis = Rencontrer un dieu est toujours très mauvais pour une mortelle... Deux, encore plus. Quand ça n'est pas de lui que vient le problème, c'est de sa femme. Et si ça n'est pas de sa femme, ça sera de sa soeur... La mythologie grecque, c'est aussi impitoyable que Dallas. A la décharge d'Artémis : si elle s'en est pris à Chioné, c'est que celle-ci s'est prétendue supérieure à elle, ayant été aimée de deux dieux (chacun sait qu'Artémis fait tapisserie à toutes les soirées dansantes de l'Olympe...).
Les deux enfants = Philammon et Autolycos
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Autolycos le voleur habile

Message  Séléné.C le Jeu 19 Sep 2013, 20:30

Autolycos, fils d'Hermès, grandit... Et offre bien vite des occasions à son divin paternel d'être très fier de lui. Il est rusé, il est habile, il se faufile dans le noir sans être vu, il dérobe des troupeaux entiers sous le nez de leurs gardiens, et pour les cacher, il change leur apparence. Car non content de lui avoir donné sa roublardise, Hermès lui a donné son don pour la magie !

Voilà un petit dont il va pouvoir se montrer fier, dans les banquets sur l'Olympe ! Ca tombe bien, maintenant qu'Hébé a épousé Héraklès, il s'est trouvé un chouette copain pour passer l'ennui pendant ces interminables obligation olympiennes. Héraklès, c'est un demi-dieu devenu dieu à part entière de fraîche date, mais c'est le roi des bonnes histoires. Il en a amassé des sacrées, quand il était mortel, le gredin ! Hébé s'arrange pour qu'il ne soit pas assis à côté de Dionysos, parce qu'il tient mal l'ambroisie, ni à côté d'Arès, parce que ça finirait en pugilat dans les règles, ni à côté d'Héra parce qu'elle déteste en bloc tous les bâtards de Zeus, ni à côté d'Héphaïstos, parce qu'une fois ils ont entamé une discussion sur la température idéale d'un volcan pour forger une armure et que ça a plombé tout le banquet, ni à côté d'Aphrodite, parce qu'on sait d'avance comment ça finirait, ni à côté d'Hadès parce qu'Hadès se fait régulièrement excuser de ne pas venir mais envoie toujours par le même messager une invitation à Héraklès pour une partie de chasse, ni à côté de Morphée parce que sa seule présence le fait ronfler éveillé et qu'il ronfle très fort... D'éliminations en élimination, Hébé a fini part considérer que le meilleur voisin de banquet à donner à son mari était Hermès. Et voilà comment Hermès, s'il ne veut pas avoir l'air idiot, a intérêt à faire en sorte que ses rejetons et ses protégés, mais surtout ses rejetons, lui offrent de belles histoires à raconter, lui aussi.
Sur ce chapitre-là... Autolycos est absolument parfait ! Voilà-t-y pas que le petit chérubin s'est mis à voler le bétail du roi Sysiphe ! Celui-là même qui se vante d'être le plus intelligent de tous les hommes ! Et d'être même égal aux dieux ! On va voir ce qu'on va voir !

Et on voit... Autolycos a volé les bêtes, une par une, nuit après nuit... Les gardiens s'en sont inquiétés et ont averti le roi, qui a effectué dans le sabot des bêtes restantes une entaille. La ruse est grossière, mais voilà le fils d'Hermès bien attrapé ! Sysiphe récupèrera son bétail demain. Il se fait tard, où va-t-il donc passer la nuit ? La chambre de la fille d'Autolycos fait un asile fort intéressant. La donzelle se rendra compte plus tard que le galant s'est moqué d'elle. Les dieux grincent un peu des dents, forcés d'admettre que cette fois-ci Sysiphe est dans son bon droit. Mais ce mortel-là se moque d'eux depuis trop longtemps. Tôt ou tard, ils auront leur revanche... Nul ne peut se prétendre l'égal des dieux !




Autolycos = "tel un loup"... Voilà un nom  qui est déjà tout un programme ! Surtout si on se souvient du premier exploit d'Hermès : voler du bétail... Un type d'action en lequel Autolycos passe maître sans peine. Il faut dire qu'Hermès lui a donné des dons de magie. Ben oui...
Hébé et Héraklès = fallait bien qu'un jour Héra marie sa fille... Bon, j'ai casé l'épisode ici parce que ça m'amusait et puis, ça permet d'introduire encore un frangin à Hermès et de causer du banquet des dieux.
Le banquet = alors là, c'est du délire total. Je ne sais absolument pas comment les dieux sont diposés à table !!! Mais Hadès, effectivement, quitte très peu le monde des morts.
Héra déteste les bâtards de Zeus = Semble s'être réconciliée avec Hercule après son accession à l'Olympe, mais c'est peut-être relatif (avis perso). De toutes façons : passe son temps à s'en prendre aux maitresses de son foudroyant époux et parfois à leurs rejetons...
Tient mal l'ambroisie = là aussi, je vise Hercule... Qu'on a souvent représenté, sur les mosaïques, en plein duel de beuverie avec Bacchus. Evidemment, le dieu du vin gagne sans peine. Hercule roule sous la table quand lui est encore frais comme une rose.
Sysiphe = mériterait un fil de discussion à lui tout seul, le cher homme...  A effectivement eu le tort de se croire plus malin que les dieux (et d'avoir réussi, très souvent, à l'être effectivement) Mais c'est une autre histoire...
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Odysseus

Message  Séléné.C le Ven 22 Nov 2013, 13:39

Autolycos, lui, a un mariage a organiser. C'est très amusant de gérer un domaine et bien plus encore d'aller piller les domaines voisins, mais il faut penser aux générations futures et conclure de glorieuses unions qui apporteront la puissance. En ce but, il a fiancé sa fille à Laërte, roi d'Ithaque. Les noces se passent fort bien et la nouvelle de la naissance d'un petit garçon parvient bientôt chez Autolycos, ainsi qu'une invitation à venir le voir. C'est à lui, son grand-père maternel, qu'on réserve l'honneur de le nommer.
Il le nomme Odysseus "le Fâché"... Parce qu'il est arrivé à Ithaque extrêmement fâché contre beaucoup de gens et espère que quand l'enfant sera assez grand pour venir le voir chez lui, il s'en repartira content de son séjour.

Un autre qui ne tarde pas à être content, c'est grand-papa Hermès. Ce marmot-là, il a de l'énergie dans le bide et des bonnes idées dans sa besace. En plus, c'est un fils de roi... Tout ça laisse espérer de bien belles histoires qui les feront se tordre de rire en se tapant sur les cuisses, lui et frangin-Heraklès. Il en salive d'avance. Faudra juste surveiller un peu que frangine-Athéna s'en mêle pas. Elle a l'air de trouver trognon ce petit garçon si gentil, si bien élevé, si intelligent et tout, et tout... Faudrait pas qu'elle lui gâche l'éducation avec une moralité superflue !

Et Hermès, là-dessus, vide sa coupe et la tend à Ganymède pour la remplir. Depuis que Hébé a déclaré forfait, c'est lui qui la remplace. Plus loin, et même assez loin de là, Aphrodite a trouvé une occasion de comparer sa beauté impeccable à celle de la pauvre déesse de la Jeunesse qui, disons-le, porte assez mal son gros ventre. Elle n'en manque pas une. A croire qu'elle espère, ainsi, faire oublier qu'il n'y longtemps que ça, elle-même attendait un enfant mortel !



Pas un peu ambitieux, Autolycos ? = Depuis quand un voleur de bestiaux marie sa fille à un roi ? Ben c'est comme ça... Le vol de bétail, dans nombre de civilisations archaïques était une activité noble. Parlons de razzias, si vous préférez... Une activité guerrière, quoi.
Juste parce que je ne l'ai pas indiqué dans l'histoire, la fille d'Autolycos (maman du petit Odysseus) se nomme Anticlée.
Laërte, roi d'Ithaque = Peut-être l'île la plus connue de la mythologie...
"le Fâché" = Très franchement, je pige pas trop la logique d'Autolycos... Mais bon. Etonnez-vous donc que le gamin aie eu un destin aussi tourmenté !
Enfant mortel d'Aphrodite = Encore un qui mériterait sa petite histoire à lui tout seul... A participé à la guerre de Troie, lui aussi, mais pas dans le même camp qu'Odysseus (Ulysse, pour ceux qui préfèrent ce nom-là).
Frangine-Athéna = semble effectivement avoir un faible pour Odysseus, à lire d'Odyssée, du moins...
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Un fruit qui rebondira très loin

Message  Séléné.C le Mar 15 Avr 2014, 22:43

Psyché, assise tout près, a été invitée à donnée son avis, mais elle réfléchissait et n'a pas entendu la question. Héraklès en est déjà à regretter d'être assis du mauvais côté de la salle. L'ambiance, dans ce coin-là, commence à s'échauffer, ce qui n'est peut-être pas des plus indiqué pour un repas de mariage. En plus, le marié est un mortel. On aurait pu, tout de même, avoir la courtoisie de lui épargner ce genre de comparaisons, au moins aujourd'hui ! Hermès tend l'oreille en se demandant si Eros va avoir le bon sens de ne pas intervenir, ou bien s'il va leur offrir le spectacle d'une de ces disputes dont sa mère et lui ont le secret. Ganymède regarde tout autour de lui d'un air paniqué. Zeus fronce les sourcils tellement fort qu'il lui en faudrait six pour que ça soit efficace. Pan qui s'était affalé entre deux nymphes et sent venir le drame, arrache sa coupe à Dionysos et l'avale en même temps que la sienne, pour essayer de faire diversion, puis saute sur une table pour jongler avec des amandes et des grains de raisin. Héra déteste quand il fait ça, mais en général, que ça fasse rire ou que ça fasse hurler, ça ne laisse personne indifférent, et un plan de table mal conçu, c'est un cas d'urgence qui autorise toutes les solutions extrêmes.
C'est alors qu'un objet brillant tombe sur la table, rebondit un peu, roule, et finalement s'arrête en manquant faire tomber le pauvre Pan.
L'un après l'autre, les convives lèvent les yeux et aperçoivent Eris. Pour le bon déroulement de la fête, il avait été jugé préférable de ne pas l'inviter.
Sur la pomme, elle a écrit "à la plus belle".
Il n'en faut pas plus pour qu'aussitôt, chacun se souvienne qu'il a un monstre à terrasser ici, une mégabestiole à gardienner là, une visite à faire à un vieil ami mortel en difficulté... Personne ne tient vraiment à départager les trois déesses désireuses de prétendre au titre. La très grande majorité des déesses et divinités féminines ont tout de suite abandonné, y compris les très ravissantissimes Psyché et Hébé. Elles ne sont pas si folles ! C'est donc entre Héra, Athéna et Aphrodite que le match va se jouer.
Mais pour le moment, comme après tout, ceci est un banquet de mariage, il faut accompagner l'heureux mortel et sa pas vraiment heureuse épouse immortelle à leur demeure, sans quoi le morveux promis par les oracles ne viendra jamais au monde...



Psyché réfléchissait = petit jeu de mot de ma part... Le nom "psyché" désigne aussi les miroirs.
Le marié est un mortel = Il s'agit des noces de Thétis et Pélée... Une histoire beaucoup trop longue pour être dite en deux mots. Mais très intéressante à connaître pour comprendre, par exemple, la guerre de Troie.
Les disputes d'Eros et Aphrodite = là, je me fais pardonner auprès de Psyché... Dont l'histoire fait apparaître Aphrodite comme une affreuse belle-mère (avisse à la population : n'épousez surtout pas un dieu!)
Ganymède = Fils de Tros, fondateur de la ville d'Illion, donc parent avec Priam. D'une très grande beauté, ce qui lui a valu de plaire à Zeus et devenir immortel. Echanson des banquets divins, depuis son enlèvement par le roi des dieux. Je ne suis pas certaine que la place soit si bonne qu'elle peut le paraître.
L'objet brillant qui a roulé sur la table = je vous laisse consulter l'Illiade pour savoir comment ça se termine, hein ?
Eris = déesse de la discorde...
Soit dit en passant que ça aurait été le moment pour Hermès de prouver l'étendue de ses talents de conciliateur...
Concours de beauté = a eu des suites désastreuses... Mais c'est une autre histoire.
Noces de Thétis et Pélée = effectivement, la titanide n"était pas très enthousiaste à l'idée de se marier avec un mortel. Mais les oracles, vous savez ce que c'est, hein ? Et quand tous les dieux s'y mettent... Il n'y a pas à refuser.
Quand au gamin né de ce mariage, il a laissé trace dans le vocabulaire courant à cause d'une histoire de talon...
Le moutard en question et le petit Odysseus combattront côte à côte dans une guerre qui, dès l'instant où Eris balance son fruit sur la table des dieux, ne peut plus guère être évitée.
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Un jeune prince nommé Ulysse

Message  Séléné.C le Sam 19 Avr 2014, 09:10

Pendant ce temps, le petit Odysseus grandit, et sa soeur Ctimène, aussi. Vient le jour où le jeune prince se rend en visite dans le pays de son grand-père. Hormis une blessure à la jambe au cours d'une chasse au sanglier, tout s'est passé parfaitement bien ou même mieux encore et le fiston est rentré chez lui absolument ravi. Ce garçon-là, quand il sera devenu un homme, sera à n'en pas douter un de ceux que les aèdes aiment chanter !

Peut-être parce qu'à ce moment-là, c'était à la mode de le faire, le jeune homme fait un temps partie de la meute des prétendants qui aspirent à épouser la beaucoup trop belle Hélène... Il gagnera finalement, par une course de chevaux contre son futur beau-père, la main de la sage et néanmoins ravissante Pénélope. Là, grand-papa Hermès a du souci à se faire parce que le jeune homme, il commence déjà à s'encroûter.

C'est bien simple... Le jour où Ménélas, l'époux d'Hélène, vient lui demander de venir l'aider à reconquérir Hélène, Odysseus sème du sel et tient des propos délirants ! Palamède, petit-fils de Poséidon, démasque la comédie de folie jouée par Odysseus en lui balançant devant la charrue le jeune Télémaque.

Grand-papa Hermès peut respirer. Odysseus ne restera pas les deux pieds dans ses charentaises à expliquer à son moutard l'art de la greffe en écusson. Une fois qu'il est lancé, ce petit-gars là, rien ne l'arrête plus.



blessure à la jambe = Paradoxalement, une blessure à la jambe ou un boitillement sont signes de faveur divine... Plus prosaïquement, cette blessure servira à Ulysse pour être reconnu de ses proches quand il reviendra à Ithaque (après 20 ans d'absence)
visite à son grand-père = Autolycos
un de ceux que les aèdes aiment chanter = N'est-ce pas?
Hélène = Il aurait mieux fait de s'abtenir, car pour éviter les querelles et les remises en question, tous les prétendants éconduits (ils ont été nombreux) ont juré assistance au mari d'Hélène, si un jour quelqu'un essaye de la lui prendre.
Pénélope = Belle aussi, mais connue surtout pour la ruse qu'elle employa afin de faire patienter les prétendants à sa main et au trône d'Ithaque, lors de l'absence d'Ulysse. Une ruse qui dénote tout à la fois de l'intelligence et du goût pour les travaux textiles: tout pour plaire à Athéna!
Hermès doit se dire que sa frangine a décidément plus qu'un oeil sur le petit Odysseus.
course de chevaux = Non, non... C'est pas le tiercé... Une course, en ce temps-là, ça peut être très dangereux. Et surtout, l'équitation est (déjà) la partie  noble de l'art militaire (ça coute cher d'entretenir un cheval). Ulysse part avec un handicap: il habite sur une petite île de pêcheurs, pas dans une grande plaine d'élevage.
Hélène-bis = Conséquence de l'histoire de la pomme lancée par Eris...
Ménélas = Roi de Sparte. Frère d'Agamemnon, roi de Mycènes. Mari d'Hélène.
Odysseus sème du sel = Fou, Ulysse ? Peut-être pas... Un champ où sème du sel devient stérile... Comme un pays qui a subi la guerre. De fait, après dix années de guerre, ce qui attendra les grecs revenant chez eux ne sera partout que le malheur.
Palamède = Comme Ulysse, un humain de nature divine. Normal. Y'en a plein l'Illiade de ces mecs-là. Mais vous remarquez que celui-là est fils de Poséidon, le dieu qui se fâchera tout rouge contre Ulysse à cause de la blessure d'un autre de ses fils. Vendetta? Non... Simplement caprice du Destin.
Télémaque = jeter un bébé devant une charrue pour voir si celui qui la mène est vraiment fou : vous le feriez ?
greffe en écusson = vu où cette c... d'histoire de pomme et de bonnes femmes l'a mené, il aurait sûrement préférer rester chez lui peinard, Ulysse...



La suite... Est une autre histoire.
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vue Moderne] Hermès et sa progéniture

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum