Le N°1 "Cosmogonies & genèses" est paru
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Appel à textes dragons = où on en est ?
Jeu 04 Mai 2017, 12:26 par Séléné.C

» Proposition de "jour de réunion"
Ven 31 Mar 2017, 20:24 par Séléné.C

» Appel à créations "Dragons & serpents monstreueux" = liste de liens
Jeu 02 Mar 2017, 08:58 par Séléné.C

» Reorganisation 2017 du forum
Lun 27 Fév 2017, 09:18 par Admin

» [ blog ] Textes sélénites
Jeu 23 Fév 2017, 09:04 par Séléné.C

» [ blog ] Ma harpe aux légendes
Mer 22 Fév 2017, 10:50 par Séléné.C

» Etalages = dans quelles conditions poser le sien ?
Jeu 16 Fév 2017, 12:08 par Admin

» Thème du forum
Ven 03 Fév 2017, 16:13 par Admin

» Présentation d'extrarox
Jeu 02 Fév 2017, 06:18 par extrarox

» Janvier 2017 = secteur "renseignements" en travaux
Mar 31 Jan 2017, 15:15 par Admin

» [Blog] Aspect du blog
Mar 31 Jan 2017, 11:11 par Admin

» Braintorming = L'oeuf ou la poule ?
Ven 27 Jan 2017, 18:45 par extrarox

» Année du Serpent, du Cheval, de la Chèvre, du Singe, etc.
Jeu 26 Jan 2017, 11:07 par Séléné.C

» Modifications sur le guichet
Jeu 26 Jan 2017, 11:02 par Admin

» Les NEWS du projet, du fanzine et du forum ...
Ven 20 Jan 2017, 09:20 par Séléné.C

Image hébergée par servimg.com
Appel à création

Conditions de soumission
pour le fanzine .

Posez vos questions au "guichet de renseignement".

2017-Gazette-Dragons-Texte-160

2017 : Texte & Illustrations
draconiens.

Texte de l'appel à création ICI

*
Délais:
Textes : fin juillet
Illustrations : fin octobre

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Ven 09 Jan 2015, 23:01

La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  said341 le Mer 07 Aoû 2013, 00:18

Bonjours à tous! Je suis nouveau et c'est la curiosité qui m'as pousser a rejoindre ce forum. Je n'est pratiquement aucune connaissance sur la mythologie grecque et aimerais avoir une réponse a une question qui m'as traversé l'esprit.

J'aurais aimer savoir si la mythologie grecque qui devait être considérer comme une religion n'aurait pas plus été une sorte de distraction pour les Hommes de l'antiquité, semblable à nos série télé ou film tes les feux de l’amour ou autre... Des Héros comme peuvent aduler les jeunes et les moins jeunes des harry potter ou seigneur des anneaux!

Même si la question semble être banal merci de ne pas être offensant et merci d'avance de vos a réponse et de votre considération.




[edit Admin = sujet renommé pour plus de clarté]
avatar
said341
Voyageur regardant le paysage

Date d'inscription : 07/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  Séléné.C le Sam 17 Aoû 2013, 10:06

Tout d'abord, bienvenue Said.

C'est une bonne question, mais j'ai un peu de mal à faire une réponse structurée rapidement.

Je reviens, sans doute en plusieurs coups. Wink
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  Séléné.C le Sam 17 Aoû 2013, 10:39

Au risque de paraître répondre à côté de la question, je vais commencer par un petit historique de la mythologie.
Dans l'antiquité, il n'y a pas de mythologie. Les mythes existent, d'accord, et il y a déjà des gens qu'on pourrait qualifier de mythologues, car ils en étudient les fils conducteurs et les significations cachées. Cependant, ils le font dans le but d'argumenter un discours et non pour le mythe lui-même.
Aux XVII° / XVIII° siècle, en se penchant sur les civilisations antiques (grecque, latine, égyptienne, principalement), les lettrés se trouvent bien vite face à la question des religions. Les dieux, déesses, demi-dieux et héros (mortels protégés par les dieux) : autrement dit, le rapport de l'humain au divin.
Tant que la mythologie ne s'intéresse qu'aux univers gréco-latin ou égyptien, ça va...
Mais quand on entre dans la mythologie amériendienne, africaine ou même celtique, ça se complique, car les limites entre le divin et l'humain y sont très mal définies !

Wink  Prochain épisode = panorama de la mythologie grecque
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  Séléné.C le Sam 17 Aoû 2013, 12:27

La mythologie grecque  se réfère réfère à des dieux, des déesses, des héros (auxquels il faut ajouter des divinités mineures, moins puissantes que les dieux mais pour un humain, ça ne fait pas grande différence). De façon générale, comme je l'ai déjà dit, uniquement à des créatures ayant trait de façon plus ou moins directe au divin (là, c'est peut-être le terme « divin » qu'il faudrait définir), et ça n'est pas à HP ou au Seigneur des Aneaux de leur demander de se baisser, mais à eux de se hisser jusqu'à eux. J'expliquerai plus loin comment.
En les classant par puissance, le panthéon grec peut se diviser ainsi =
Les dieux olympiens = de façon générale, les olympiens et autres grands dieux représentent (incarnent) des forces de la nature. Autrement dit, on peut ne pas croire à leur possibilité de se manifester physiquement, mais il vaut mieux ne pas nier leur pouvoir.
Cas particulier : Gaia = déesse de la Terre (terre-mère). La titanide qui mit au monde les six "dieux immortels" (Zeus, ses frères et ses soeurs). Ne fait pas partie des Olympiens, mais mérite quand même qu'on la cite parmi les puissants.
Les titans = presque tous enchaînés dans le Tartare, au plus profond des Enfers, suite à leur défaite face aux « dieux immortels » aux origines du monde. A priori, leur nature est exactement identique à celle des dieux. Certains dieux sont même mariés à une titanide, ou fils d'une titanide (etc.). L'une des fonctions d'Hadès, roi des Enfer, est bien entendu d'éviter leur évasion. Leur place dans la mythologie grecque est à situer dans les mythes originels. Prométhée, par exemple, est de la race des titans.
Les géants = enfants de Gaia (la Terre), comme les titans, mais non d'Ouranos (le Ciel). Ils ont été les alliés des dieux contre les titans mais eux aussi se rebelleront.
Les divinités mineures = de même, incarnation des forces naturelles, mais plus localement. Les nymphes des bois, celles des ruisseaux, etc.
Toutes ces entités divines recevaient des cultes, dans des temples ou à même leur lieu de résidence présumé. A certaines dates, il pouvait y avoir de fêtes. Tout cela dépendant de l'importance et du rôle de la divinité en question.
Les demi-dieux et héros divinisés = De même que les rois pouvaient anoblir ceux qui les avaient bien servi, Zeus peut accorder l'essence divine aux humains. Parfois, cependant, il se contente de les changer en constellation, c'est plus facile.
Avec ces divinités-là on se rapproche des héros de roman actuels... Mais du fait même qu'ils avaient été divinisés de façon officielle, il y a une différence. Là aussi, on pouvait trouver des oracles. Cependant, les héros littéraires ont aussi, d'une certaine façon, leurs sanctuaires et leurs dates festives...

J'ajouterai que les héros de L'illiade (la super-méga-grande référence des jeunes grecs de l'antiquité classique) n'ont pas tous (il me semble) la chance d'être portés au statut de héros divinisé... Ca n'empêchait certainement pas les jeunes grecs de rêver à leurs exploits !


Prochain épisode : Quid des mythologies modernes ?

N'hésite pas à reposer des questions si je ne suis pas claire.
Et désolée de ne pas être passée plus tôt sur le forum!
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

merci

Message  said341 le Sam 17 Aoû 2013, 13:18

Merci c'est la réponse la plus complete que j'ai eu jusqu'à présent et donc qui m'a apporté le plus de réponses aux questions que je pouvais me poser. Merci beaucoup pour le temps que vous avez du mettre à taper ce message. Bonne continuation et si j'ai d'autres questions je ne manquerai pas de vous contacter.merci encore.
avatar
said341
Voyageur regardant le paysage

Date d'inscription : 07/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  Séléné.C le Sam 17 Aoû 2013, 15:10

Les mythologies modernes se réfèrent à des univers littéraires. Autrement dit : des romans, des nouvelles, parfois des poèmes... Mais pas forcément à de la religion !
Pourtant, on y trouve parfois (et même souvent) les mêmes mythèmes que dans les récits de l'Antiquité.

Petite pause définitions...
La mythologie est (du grec μυθολογία, de μῦθος / mýthos « mythe » et λόγος / lógos « discours »), soit un ensemble de mythes liés à une civilisation, une religion ou un thème particulier, soit l'étude de ces mythes. Les chercheurs qui étudient les mythologies sont appelés « mythologues ».
(définition Wikipédia)
Un mythe est un récit qui se veut explicatif et surtout fondateur d'une pratique sociale. Il est porté à l'origine par une tradition orale, qui propose une explication pour certains aspects fondamentaux du monde et de la société qui a forgé ou qui véhicule ces mythes :
(définition Wikipédia)
Ajoutons au passage qu'un mythe est lui-même composé de mythèmes...

Harry Potter comporte le mythème du magicien (avec tous les bons vieux clichés soigneusement revisités) et celui du survivant (qu'on trouve également chez Superman, Moïse et Lancelot, pour ne citer qu'eux)
Il n'est donc pas sorti de rien. Sa mythologie n'est pas strictement interne !

Les univers Marvel, qui se bâtissent depuis plus longtemps et sont passés par les mains (ou les têtes) d'un bien plus grand nombre de personnes sont plus complexes. Il y a énormément de points de référence internes... Mais là encore, on peut remonter plus loin, et là encore on peut faire des comparaisons externes.

Autre chose... Très importante !
J'ai dit plus haut qu'au début d'une œuvre, il fallait présenter le personnage... A l'inverse, le personnage mythologique n'a pas à être présenté. Ou bien très peu. Ou très rarement.
Qui a besoin qu'on lui décrive un elfe (heu... en fait, je serais bien contente de savoir s'ils ont des ailes... Et puis, sont-ils grands comme des pâquerettes ou doivent-ils se courber pour passer les portes?). Bon... Mauvais exemple, hein. Mais un sphinx ou un pégase, ça tout le monde sait, non ? Et un troll ? Et une sirène ? Et un chevalier en armure ? Et un extra-terrestre gris dans une soucoupe verte ?
Une fois que les présentations sont faites (et elles sont faites), le récit peut commencer.
En résumé : la teneur mythologique du personnage permet au narrateur de gagner du temps.
Qu'il s'agisse de Thésée et son copain le Minotaure, de Yakari sur son cheval Petit Tonnerre ou de Son Goku rencontrant Esteban dans son Grand Condor, tout le monde s'y reconnaîtra. Heu ? Non. Pas moi, dirait-on. (petit jeu pour ceux qui passeront sur la page = traquez les erreurs)

said341 a écrit:J'aurais aimer savoir si la mythologie grecque qui devait être considérer comme une religion n'aurait pas plus été une sorte de distraction pour les Hommes de l'antiquité, semblable à nos série télé ou film tes les feux de l’amour ou autre... Des Héros comme peuvent aduler les jeunes et les moins jeunes des harry potter ou seigneur des anneaux!
Le fait qu'il y aie eu des cultes aux dieux n'exclut pas qu'on aie employé les dieux et les héros pour se distraire.
Dans l'Antiquité, la religion était présente à tous les niveaux de la vie, sans bigoterie mais simplement parce que chaque action de la vie était placée sous l'influence d'un dieu.
L'exemple le plus simple est le théâtre, qui relève du culte de Bacchus.
Or, justement, un grand nombre des textes qui nous sont parvenus de l'Antiquité grecque sont des pièces de théâtres (on peut imaginer qu'elles ont été créées lors des fêtes à Bacchus ou des jeux panhellénique)

On peut donc comparer aux feuilletons TV, en effet.
Avec tout de même cette différence que les feuilletons ont un "à suivre" permanent... Alors que les auteurs grecs, même si leur pièce pouvait durer toute la journée, ne la faisaient pas produire en "à suivre". Par contre, certains étaient des stars... On attendait avec impatience la sortie de la nouvelle pièce.

Peut-être faudrait-il aussi tenir compte des poésies et débats qui se tenaient dans les banquets. Les dieux y étaient parfois évoqués.
A l'époque classique, les banquets sont animés par des musiciennes. Je ne sais pas si la profession d'aède existe encore.
A l'époque archaïque, pas de banquet sans aède. Une sorte de barde qui récite des vers épiques (l'Illiade, par exemple)... Chez les celtes, le barde, outre son rôle de récitation, invente des vers (sur les faits neufs). A l'époque médiévale, certains héros étaient très demandés et ont, du coup, fourni la matière de plusieurs chansons de geste.
avatar
Séléné.C
* Scribe *

Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 42
Localisation : Dijon

http://www.selenec.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mythologie grecque = religion ou thème créatif ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum